Projet 365

Faire une photo chaque jour en 2018. Pour pousser ma créativité. Pour trouver une routine. Sans avance, sans retard. Avec des surprises, des bonnes et des moins bonnes. Lâcher prise sur ce qui doit être parfait. Expérimenter et oser être.

Je décide, le 1er janvier 2018, de me consacrer une année entière à ce challenge. Je n’ai jamais pris de bonnes résolutions. Mais cette année, j’ai eu envie de prouver qu’en faisant un petit effort tous les jours, on peut faire de grandes choses.

J’aime croire que la vie est pleine de trésors cachés, juste là, autour de nous, au quotidien. J’ai décidé de l’affirmer. J’ai décidé de le montrer. De (me) le prouver.

Une année à vivre en conscience, avec une présence à la vie décuplée. 365 jours de plus sur ma route.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Changer de regard sur son quotidien

la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
365photos-LowDef-199
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
la Bréqua labréqua 365
365photos-LowDef-136
365photos-LowDef-8
365photos-LowDef-47
/
Derrière les photos

• Pourquoi as-tu choisi ce thème ?

Je suis intimement convaincue que le bonheur est dans le quotidien et dans l'interprétation que l'on en fait. J'ai la chance d'avoir toujours gardé mon âme d'enfant. J'aime rire, tourner les choses en dérision. L'idée m'est venue de mettre ça en images. J'avais envie de (me) le prouver.

• Avais-tu déjà une communauté ?

Non, j'ai pris le pari de créer une page Instagram de zéro. Pour avoir un lieu dédié à ces créations. J'avais besoin de ce cadre, d'une structure. Et les gens sont venus à moi. Ils font vraiment part de ce projet, sans le soutien de la communauté qui s'est créée, je ne sais pas si j'aurais tenu. Être soi, c'est ça la clef.

• Comment as-tu trouvé l'inspiration ?

Je ne sais pas. Au début, je ne me suis pas laissé le choix. Tu sais, il n'y a rien de plus puissant qu'une promesse qu'on se fait à soi-même ! Les premiers jours il y a la découverte, c'est fun. Et puis s'est installée la résilience, l'habitude de créer chaque jour. Il y a eu plusieurs étapes dans cette année. Des coups durs. Mais c'est un projet qui était important pour moi, qui fait sens dans ma vision de la vie. Je ne pouvais tout simplement pas ne pas aller au bout.

• Et maintenant ?

J'ai conscience que ce projet personnel m'a mise "en vie". J'ai eu la chance de pouvoir exposer deux fois à Annecy, j'en suis si reconnaissante. J'ai vécu cette année 2018 avec un tel niveau de conscience ! La fin du projet a été difficile pour moi. Un soulagement oui, mais un vide aussi. J'ai appris de ça. Il m'a fallu du temps début 2019. Je compte me relancer dans d'autres projets personnels pour me nourrir. J'en ai besoin. J'y prends plaisir. Et j'y puise une énergie incroyable.

Decorative Image

FERMER LE MENU