Ta peau est belle !

12 mars 2020 , Journal (plus) intime

Comme ta peau est belle aujourd’hui.

Tu as fait quelque chose?

Voilà, la remarque dont tu ne sais pas quoi foutre quand tu as une maladie sévère de la peau. Tu sais bien que ça part d’une bonne intention (enfin si tu sais bien t’entourer mais prenons ça pour acquis). Évidemment c’est un sujet au quotidien pour toi, donc évidemment tes proches y sont attentifs et vont t’en parler.

Sauf que voilà, scoop, quand ta peau va bien, tu n’as pas envie de savoir qu’elle a l’air belle, puisqu’en fait elle n’est pas « belle » elle est juste « seine ».

Quand j’entends ça, c’est comme si ça me rappeler à l’évidence que non, ce n’est pas la normalité pour moi, une peau agréable comme ça (ha-ha)


Un plongeon dans mon intimité


J’ai encore du mal a comprendre pourquoi ça me tend ces remarques. Je crois que c’est parce que c’est comme un plongeon dans mon intimité la plus profonde, sans avoir été invité à le faire. Oui, c’est quelque chose comme ça.

Pour moi, me dire que « ma peau est belle aujourd’hui », c’est me dire :tu vois que c’est possible d’aller bien !

— je t’avais dit que ce n’était pas si grave ton truc 😉
— tu en as sans doute trop fait la dernière fois, tu es tellement émotive…
— qu’as-tu mis en place dans ta vie pour aller mieux alors ?
— ça y est c’est guéri c’est fini !

Et pourtant.
Non ce n’est pas guéri.
Oui je profite de ce répit, mais… Mais il s’agit d’être prête à rencontrer une nouvelle crise à n’importe quel moment (peut-être bien demain matin tiens) sans pour autant m’apitoyer sur mon sort. Profiter avec légèreté ET intensité, en sachant que ça peut durer…ou pas. Être dans le flou. C’est admettre que non, on n’a toujours pas de remède miracle même si aujourd’hui on va mieux. Et que c’est le hasard de l’alignement de tous nos efforts depuis des mois qui paie aujourd’hui, peut-être.


Mon organe.

La peau est un organe extérieur, atteignable, qui semble anecdotique. Mais c’est aussi un organe personnel, vital, et particulièrement présent au quotidien pour certains. Il ne me viendrait pas à l’idée de te dire que ton foie va mieux aujourd’hui dis donc ! Mais dire que tu as une belle peau aujourd’hui, c’est commun.


Du love

Je partage tous ces ressentis non pas pour blâmer ceux et celles qui se donnent la peine de s’intéresser à l’intimité de mon bien-être (parce que je suis bien consciente que c’est de cela qu’il s’agit ♡). Non, ça, je vous en remercie. J’apprends à faire avec ces (douces) remarques, à les apprécier même, et à calmer les tensions que ça pourrait générer en moi.

Mais je partage ces ressentis pour celles qui les vivent, elles aussi, et qui les subissent encore. Pour vous faire prendre conscience que c’est ok. Qu’il suffit peut-être de le dire — si ça vous dérange.


Oser s’exprimer, avec douceur, lucidité et amour,
est une clef à bien des tensions.


Decorative Image

Lire d'autres articles

FERMER LE MENU